Régression de la classe moyenne en Tunisie

0
974

C’est les conséquences directes, 9 ans après la pseudo-révolution de 2011, mais malheureusement pas que, le pire est à craindre à d’autres niveaux :

* La classe moyenne tunisienne représente, aujourd’hui, selon les statistiques du FTDES, moins de 50% de la population, contre 70% en 2010 et 84% en 1984.

* Pire, tous les indicateurs relatifs à cette classe ne cessent de se réduire, comme une peau de chagrin, au point qu’”elle a perdu plus de 40% de son pouvoir d’achat entre 2010 et 2018″, souligne le professeur universitaire d’histoire et président de l’Institut tunisien des études stratégiques (ITES), Néji Jalloul.

* “Le pourcentage des citoyens appartenant à la classe moyenne dont les comptes bancaires sont débiteurs s’élève à 40%.

* 15% des salariés consomment la totalité de leurs salaires avant la moitié du mois.

* 17% n’arrivent plus à manger de la viande. L’endettement des ménages de la classe moyenne a atteint 260%”.

À quand le Changement, pour stopper cette régression de la classe moyenne, due au chaos total qui règne en Tunisie. Les responsables d’office, sont nos gouvernants successifs d’incapables,  depuis 2011 à ce jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.