À priori pour l’ALECA – l’API

1
1037

Donnant-donnant

Citoyen tunisien actif dans la société civile, je considère que c’est une bonne opportunité à saisir par la Tunisie dans le cadre d’accords stratégiques. Ceci pour la mise en place d’un nouveau modèle de développement salvateur et donc générateur d croissance et d’emplois, qui manquait cruellement à mon pays depuis 30 ans, mais sous conditions :

1/ Une période de transition avec un « sursis » de 10 ans exigée. Ceci pour mettre à niveaux aux normes européennes, nos biens et services y compris l’administration et lois. Sans oublier les mentalités, infrastructures, moyens humains et autres dans le cadre d’un « Package global » .

2/ Que le contexte primordial de l’accord, c’est toujours dans le cadre du « Gagnant- Gagnant » entre l’UE et la Tunisie. Ceci dans tous les domaines, basés sur le « donnant-donnant » et incluant surtout libre circulation des personnes, y compris transferts technologiques de hautes valeurs ajoutées, les sciences modernes et recherches.

Un remake du « plan Marshall » de l’UE, pour un montant de 40 milliards d’euros sur 5 ans

3/ Bourses d’études Erasmus et autres pour 50.000 étudiants par an, recrutement annuel de 50.000 tunisiens (diplômés ou pas). Et pareil 50.000 stagiaires, ceci pour réduire le taux de chômage élevé chez nous, qui frôle les 20% .

4/ Un remake du « plan Marshall » de l’UE, pour un montant de 40 milliards d’euros sur 5 ans. Ceci pour financer la « Mise à niveau » de la Tunisie dans tous les secteurs de biens services et autres, surtout infrastructures.

Respect total et réciproque, surtout de la souveraineté nationale de la Tunisie

5/ Respect total et réciproque, surtout de la souveraineté nationale de la Tunisie.

6/ Améliorer en notre faveur à Long et MoyenTerme, le « Terme des échanges » entre mon pays et l’UE.

Liste non exhaustive, ceci en fonction de l’avancement des pourparlers par nos divers experts, sachant que le diable est dans les détails.

Gagnant – Gagnant

Faute de quoi, je solliscite nos gouvernants d’ouvrir des négociations ailleurs chez d’autres partenaires (asiatiques entre autres). Ceci pour atteindre ces objectifs essentiels pour stabiliser et surtout relancer mon pays, afin de  rejoindre le train en marche des nations développées.

Wait & see .

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.