CJD : Intelligence artificielle au-delà du buzzword

2
625

Invité je participe cet après-midi du Vendredi 02 juin 2023 au Four Seasons Hôtel Tunis- Gammarth, à la conférence organisée par la CJD, présentation par Mr Stéphane Mallard, conférencier auteur de Best-seller, sur le thème:

Intelligence artificielle au-delà du buzzword

Comment les algorithmes vont réinventer l’entreprise et ses dirigeants ?

L’intelligence artificielle nous a propulsés dans un nouveau paradigme. Jamais le monde n’a connu de changements aussi profonds, puissants et rapides. Une chose est sûre : plus rien ne sera comme avant. Et nous n’avons encore rien vu.

Ce nouveau monde renverse nos croyances et nous oblige à transformer radicalement nos manières de penser, de travailler et de créer de la valeur.

L’enjeu n’est pas tant de s’adapter en se digitalisant en suivant les tendances et en adoptant les derniers outils numériques : il s’agit avant tout de redéfinir sa place, d’adopter la posture et l’état d’esprit de la disruption.

Morale :

Je suis évidemment pour l’évolution positive de l’IA, mais sous réserves d’être sous contrôle stricte par les pouvoirs publics. Ceci pour éviter toutes dérives fâcheuses pour le bien de l’humanité. Et pour cause je refuse catégoriquement que dans un avenir proche, l’humain soit « dirigé » dans ses actions, à l’extrême même dans ses sentiments et convictions, par des robots et des algorithmes douteux. Les sages de ce monde libre, doivent donc encadrer la marche en avant de l’IA, voire même l’interdire formellement dans certains cas, avec de lourdes sanctions pour les réfractaires, pareille auparavant avec le clonage.

À bon entendeur.

 

2 Commentaires

  1. Je suis évidemment pour l’évolution positive de l’IA, mais sous réserves d’être sous contrôle stricte par les pouvoirs publics. Ceci pour éviter toutes dérives fâcheuses pour le bien de l’humanité. Et pour cause je refuse catégoriquement que dans un avenir proche, l’humain soit « dirigé » dans ses action, à l’extrême même dans ses sentiments et convictions, par des robots et des algorithmes douteux. Les sages de ce monde libre, doivent donc encadrer la marche en avant de l’IA, voire même l’interdire formellement dans certains cas, avec de lourdes sanctions pour les réfractaires, pareille auparavant avec le clonage.

  2. L’IA c bien … mais attention à circonscrire pour éviter q demain … l’humain ne serait pas l’esclave des machines & algorithmes … faute d quoi à interdire strictement ds certains cas … comme ds le passé pour le clonage des êtres vivants.

    Bref IA oui … mais sous contrôle des pouvoirs publiques … pour éviter demain l’extinction des spécificités de la race humaine ./

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.