Ennahdha : L’arnaque du caméléon

2
2493

 

Sachant qu’il existe en Tunisie 25 partis à tendances islamistes entre ceux qui ont obtenu une autorisation dont Ennahdha, et ceux non autorisés dont Hizb Ettahrir.

Sachant aussi que ces partis s’appuient sur le droit musulman ou droit coranique qui est un système de nature religieuse dans lequel la science du droit “Fikh“ fait corps avec la théologie; en principe le droit musulman ne s’applique qu’aux musulmans sous la “Charia“, les non musulmans sont soumis au régime juridique de la “Dhimma“ ( protection tutélaire ).

Le droit musulman a plusieurs sources, dont les sources fondamentales que sont le “Coran“ et la “Sunna“ d’une part et d’autre part les sources secondaires, fondées sur la raison humaine, qui comprennent le consensus des juristes (ijma), le raisonnement analogique (qiyas) et l’interprétation (ijtihad). La coutume (urf) et la loi ne sont pas officiellement sources de droit, mais ont permis d’adapter le droit d’origine religieuse à la diversité des pays et des cas; s’ajoute en plus à ceux là d’autres sources.

Aussi la rhétorique de ses partis est basé sur les fondements du Coran et de la Sunna, donc pas de souveraineté au peuple mais à DIEU, donc pas de démocratie, qui je rappelle que c’est un système politique formé d’un gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple pour le peuple .

Aussi je “respecte“ tous les partis islamiques qui dans le respect de leurs convictions et de leur foi, n’ont pas eu leur “sésame » pour exister comme force vive politique légale en Tunisie, vu que la loi n’autorise pas un parti dont l’idéologie est basée sur : la religion, sexe, région, profession.

Par contre j’ai du “mépris“ pour le parti Ennahdha, qui après plus de 30 ans de rhétoriques islamiques par milliers : livres, colloques, réunions, débats, presse écrites et audiovisuelles; a “retourné la veste“ et s’est par “enchantement métamorphosée » du jour au lendemain en un parti “bancable vendable fréquentables », parlant de démocratie de société civile, de séparation de pouvoirs . Enfin pour résumer tous ce qui est à la mode, dans l’ère du temps, enfin tous ce qu’on aime entendre  !

Aussi le parti “Ennahdha islamique“ d’hier est devenu aujourd’hui “Ennahdha démocratique“ un parti « Mutant », ceci par amour du Pouvoir , ce qui consolide ma répulsion de certains hommes politiques qui sont capables de tout faire pour vaincre les élections .

Ennahdha n’est pas la seule qu’elle se rassure, les Ex- RCD font de même et surfent maintenant sur la révolution et sur la démocratie et bien d’autres partis.

Ce qui m’autorise à être mécontent de l’activité de ces partis qui pendant des décennies n’ont pas récoltés une assise, une base électorale aussi importante qu’Ennahdha et ils doivent revoir leurs copies , je pense qu’Ennahdha a su “entretenir, fidéliser“ ses électeurs, et ce jour elle sème; pour ses électeurs déjà conquis à la cause il n’ya rien a faire, ils sont conditionnés hypnotisés par le discours rodé des dirigeants du parti depuis longtemps .

Et pour cause sachez qu’une fois Ennahdha au pouvoir « les masques tomberont » et bonjour les dégâts, régime islamique et ses conséquences : application de la charia, voile, polygamie, rejet de la mixité dans l’espace public . Enfin la rhétorique classique du parfait islamiste envers les mécréants, et le pays sera au mieux comme le Qatar et au pire comme le régime Taliban qui saurait prévoir avec Ennahdha, ils sont caméléons capables de tout, leur histoire le confirme alors la méfiance est de rigueur.

 

Qui vivra verra .

 

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.