FAP-KAS : Pauvreté et pouvoir d’achat, comment sortir de la crise

0
299

Invité je participe avec plaisir à une soirée romadanesque avec une table ronde, ce vendredi 29 mars 2024, à Beit El Hekma / Carthage Présidence, organisée par Forum de l’Académie Politique – Konrad Adenauer Stiftung, sur le thème:

 » Pauvreté et pouvoir d’achat : comment sortir de la crise »

Sachant que si aujourd’hui, on entend souvent évoquer le pouvoir d’achat du citoyen, c’est parce que ce dernier s’impose dans l’agenda politique. En effet, chaque hausse des prix dévoile non seulement les inégalités sociales croissantes, mais surtout le sentiment qu’il devient impossible d’atteindre le niveau de vie promis à ceux qui travaillent en se considérant comme intégrés à la société.

Les chiffres de l’institut National de la Statistique (INS) montrent que le taux d’inflation s’est replié à 7,8%, en janvier 2024 contre 8,1% durant le mois de décembre 2023. Par ailleurs selon l’enquête nationale du budget, consommation et niveau de vie des ménages 2021, publiée en février 2023, par le même institut national, le taux de pauvreté est passé de 15,2% en 2015 à 16,6% en 2021, alors qu’on note une stagnation du taux de pauvreté « sévère ou extrême » puisqu’il est en 2021 de 2,9%soit le même taux qu’en 2015.

Tous ces chiffres ne font que discréditer toute volonté qui viserait à normaliser la politique budgétaire de l’Etat et à rationaliser la gestion de l’argent public. D’ailleurs face à cette situation économique difficile, les gouvernements successifs depuis plus d’une décennie, ne font que prendre des mesures à l’emporte-pièce. Face à ce constat que faut-il faire pour préserver le pouvoir d’achat des Tunisiens et comment sortir de la crise ?

Selon certains experts en économie, afin de pouvoir lutter contre la dégradation du pouvoir d’achat et la hausse de l’inflation, il faudrait mettre en place un système bancaire solide qui exerce un effet visible sur la réduction de l’inflation. D’autres facteurs comme la stabilité macro-économique, le développement des marchés financiers sont à préconiser pour un régime de ciblage pour contrer cette hausse des prix des services et des produits sur le marché.

Les Intervenants :

* S.Exc. M. Abbès Mohsen,

Expert et Président honoraire de l’Amicale des Gouverneurs,

Ancien Gouverneur – Président du District de Tunis, ancien

Maire de Tunis, ancien ambassadeur,

Membre du conseil scientifique du FOAP

* M. Moez Joudi,

Président de l’Institut Tunisien des Administrateurs, Enseignant-chercheur et Administrateur de sociétés.

 

Débat ouvert après quoi pour un échange d’idées et proposer des recommandations.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.