Prison pour les parents de kamikazes !

0
534

 

Comme on avait déjà eu malheureusement un attentat commis par un kamikaze terroriste de Daech à la ceinture piégée contre la garde présidentielle.

Comme de récents sondages établissent qu’à l’extrême … 30% de notre jeunesse « portent la doctrine » de Daech … donc plus d’un million … c’est très grave.

Comme j’estime pour ma part que les jihadistes extrémistes islamistes qui peuvent basculer à tout moment ne sont plutôt que 30.000 … dont déjà plus d’un millier sont dans nos prisons … et environ 6 à 10.000 sont à l’étranger dans des zones de guerre en Syrie Irak et autres.

Comme il y’a un risque probable que d’autres attentats à la ceinture explosive ou autres armes de guerre pour tuer des innocents se produiraient chez nous.

Comme le pays est en guerre non conventionnelle ouverte et généralisée … « guérilla » contre le terrorisme depuis quelques années … avec plus d’une centaine de martyrs et des centaines de blessés … parmi nos valeureuses forces armées et des civils aussi .

Comme je considère que tout « bon citoyen » doit dénoncer au Ministère de l’intérieur via un numéro vert le 80.101.100 ou autres moyens … toutes les personnes douteuses parvenues à sa connaissance … porteuses de cette idéologie takfiriste jihadiste criminelle … faute de quoi il sera considéré vis à vis de la loi anti terroriste … comme complice du terrorisme.

Ainsi je considère aussi que les parents sont directement et surtout principalement concernés donc responsables pour la bonne ou mauvaise éducation de leurs enfants … sachant qu’ils sont la pierre angulaire voire la base de la société … ils sont donc les premiers à évaluer la dérive islamiste takfiriste de leurs enfants mineurs ou majeurs … et qu’ils doivent donc obligatoirement les dénoncer aux autorités … ceci en cas d’échec de leurs parts pour les remettre dans le droit chemin … c’est un devoir national qui passe au dessus de tout le reste .

Par conséquent je sollicite un avenant à la récente loi anti – terroriste … ceci pour punir les parents d’un à 2 ans de prison pour ce grave délit de non dénonciation de leurs enfants « terroriste en herbe » … et pour cause je considère cette disposition comme le maillon faible dans la logique de préparation spirituelle du terroriste … c’est une « arme de dissuasion psychologique » pour infléchir en amont son esprit suicidaire et criminel … avant son passage à l’acte.

C’est à la guerre comme à la guerre … avec en ce moment des milliers de « bombes humaines » non identifiés et libres de mouvements vivants parmi nous … sachant que c’est une guerre disproportionnée avec des concitoyens « ennemis invisibles » … donc pour anticiper tous les moyens sont bons à prendre et vite … ceci pour éradiquer cette menace qui nous guette au quotidien .

Au final l’intérêt suprême de la Nation prime avant tout le reste … même devant l’amour parental .

Je sais que c’est extrême mais quand il faut pour la dissuasion .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.