Jebali : « Dr Jekyll & Mr Hyde » ?

0
514

Sachant que Mr Hamadi Jebali, ingénieur de formation journaliste et un militant contre l’ex président B.Ali , avait écopé de 16 années de sa vie en détentions dont 10 en cellule individuelle . 

Sachant également suite à la victoire de Ennahdha , Mr Hamadi Jebali était apparue à la télévision Watania 1 aux infos de 20 h au prime time,  pour s’autoproclamer premier ministre provisoire de transition de la futur constituante, faisant suite à sa nomination comme candidat , pour cette fonction suprême , par son parti Ennahdha. Cette proclamation « fracassante“ était anormal même compte tenu des résultats du scrutin et des usages démocratiques.

Mais détrompez vous Mr Jebali la direction d’un pays – surtout les fonctions de souverainetés – pendant cette période de transition,   se décide à partir de la première réunion de la constituante prévue pour le 22 novembre 2011, par ses élus suite à un large consensus comme suit :


1- Les résultats du scrutin du 23 octobre 2011 qui vous sont favorables.
2- Les accords entre partis et indépendants sur les portes feuilles gouvernementales qui restent à déterminer.
3- Les objectifs à atteindre et une feuille de route à établir.
4- L’opinion publique et la société civile et l’ensemble des gouvernés dont je fais partie et ceci est normal puisque gouverner et surtout présider la destinée d’un pays, c’est donc décider de mon avenir celui de mes enfants ma famille et de toutes les familles tunisiennes.

Mais avec tous mes respects et jusqu’à preuve du contraire, avec mon étiquette de citoyen gouverné, en rapport éventuellement à vos séquelles dues à un très long séjour de prison, je vous trouve un homme perturbé dans vos réflexions, un homme bipolaire qui se recherche avec une ambigüité évidente entre ce qu’il dit et ce qu’il fait, une confusion totale qui a mon avis présente un dédoublement de personnalité, je vois en vous un cas pathologique du genre « Dr Jekyll &Mr Hyde ».

Aussi avec ce doute sur votre personnalité, je n’ai aucune confiance en vous, je dirai même plus, vous me faite peur et j’ai de sérieuses réserves sur votre capacité à diriger le prochain gouvernement même à titre provisoire, et pour preuve et ce n’est pas une exception votre dérapage je dirai même votre délire à Sousse dimanche dernier , vous avez commis une erreur monumentale avec votre discours d’un autre âge sur le « 6éme califat », ce qui encore une fois conforte ma conviction concernant votre mentale  !

Mais comprenez que votre emprisonnement , ceci ne donne ni à vous ni aux autres qui ont souffert comme vous, une légitimité pénitentiaire, aussi il ne faut pas s’attendre à voire un blanc seing, d’agir à votre guise avec une certaine primauté , voir même l’intention revancharde .

Nous demandons à nos gouvernants d’aujourd’hui, pendant cette période de transition de “compétences“ et non de “reconnaissances“.

Pour confirmer mes craintes ,Mr Abdelfattah Mourou expliquais dans la presse que son retrait d’Ennahdha étais du entre autres raisons aux divergences internes et surtout le fait que plusieurs dirigeants et adhérents estimaient que d’avoir été incarcérés dans les prisons tunisiennes leur conférait une sorte de légitimité, une sorte de privilège pour gouverner un jour le pays, c’est irrationnel ?

Sachant que les questions que je me pose sont les suivantes: Peut-on croire que ceux qui ont vécu plus de 15 ans en exils sans retourner en Tunisie connaissent la réalité du pays ? Que quelqu’un qui a été incarcéré avec toutes les exactions, l’isolement et les tortures et surtout en cellule individuelle pendant plus de 10 ans,  est conscient des réalités des choses en Tunisie et dans le monde? N’est il pas déconnecté du réel, ne vis t’il pas dans une léthargie langueur voir même un étiolement qui lui font perdre le sens des valeurs ?

Aussi comme d’usage ailleurs dans d’autres “vielles démocratie“, j’exige de soumettre à des examens psychologiques , les personnes ayant été incarcérés plus de 5 ans , et qui aspirent à des responsabilités de gouvernance , et de prouver qu’ils ont subies un programme de réinsertion social, et d’avoir été suivi dans leur vie quotidienne post pénitentiaire , par un psychologue rapport et attestation médicale faisant foi , et confirmant médicalement que vous avez la capacité physique et morale pour accéder à la Haute fonction publique ?

Aussi je conclu pour dire que je veux pour mon pays au sein de la « 2éme république », un projet politique clairement progressiste. Je veux qu’on aille de l’avant vers un régime démocratique qui garantira les conditions optimales pour le succès de la transition, vers un régime semi- présidentiel adapté à la Tunisie du 21éme siècle et répondant aux objectifs de la révolution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.