Ma refonte structurelle du « Ministère des Affaires Ètrangères »

0
695

Ma refonte structurelle du « Ministère des Affaires Ètrangères » (MAE), que je considère comme suit :

  • Comme préalable un assainissement large au « Karcher », pour « effacer » tous les véreux. Ce ministère régalien doit être « clean », dorénavant à l’image du pays.
  • Avec une ligne de conduite générale, d’une politique modérée et « light ». Conforme à la spécificité tunisienne. Comme à l’accoutumée pendant ce demi-siècle, ami-ami avec tous. En rapport avec notre « calibre», sur l’échiquier international.
  • Les Ambassadeurs, et autres diplomates de premier rang, seront désignés en fonction de leurs intégrités, compétences, et amour de la Patrie.
  • Les Ambassadeurs seront dorénavant annuellement « notés ». Et donc maintenus à leurs postes, en rapport avec leurs « quotas réalisations » : D’apports en IDE, nombre de touristes, ratios Import-export, et autres.
  • L’Ambassadeur par sa « diplomatie économique », sera dorénavant essentiellement un « commercial- vendeur », du produit et de la destination Tunisie. Avant d’être un diplomate.
  • Le « Ministère du Développement et de la Coopération », sera « surdimensionné ». Avec plus de moyens, et sera « fusionné » avec le MAE.
  • Les instances et autres institutions, en rapport avec : le commerce, développement, export, tourisme, et autres. Seront interconnectées directement ou indirectement, au MAE.
  • Établir un nouvel organigramme, manuel de procédures, et surtout un model de contrôles strictes : Administratif, financier, humain et autres.

Ce ministère de souveraineté par excellence, doit être rénové à fond, et à tous les niveaux. Pour retrouver sa « brillance », et son « Aura », comme sous feu Bourguiba.

 

( Extrait actualisé de ma publication du 21 fev 2016 : « Mes 30 réformes pour un réel changement en Tunisie » ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.