Jusqu’à quand va t’on laisser faire sans réagir fermement, pour stopper cette agonie du pays  ?

 

Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé, hier mardi 4 mai 2021, sur son compte Twitter. Qu’il a lancé son plan de départ de Tunisie. La compagnie a précisé, qu’elle quittera la Tunisie, au mois de juin 2022. Date de l’expiration du permis ddu champ Miskar, et le champ Hasdrubal…

Aussi selon l’agence de presse Reuters, les géants de l’industrie pétrolière et du gaz, Shell & ENI. Projettent de liquider leurs opérations en Tunisie. Ceci suite aux grandes difficultés rencontrées dans l’exercice de leurs activités. Après dix années d’instabilité politique, et sociale dans le pays.

Selon Reuters, les deux sociétés ont chargé des banques de renommée mondiale, pour négocier la liquidation de leurs activités en Tunisie.

Que dire, sauf que c’était prévisible, avec l’instabilité politique et le chaos, qui règnent dans le pays depuis 2011. Le plus grave, c’est que d’autres grandes compagnies internationales, et sociétés manufacturières ou de services, avaient précédées. Et malheureusement d’autres suivront sous peu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici